Quoi manger pour être en bonne santé?

Quoi manger pour être en bonne santé?

Bien se nourrir est devenu un acte de foi:

Du sportif au végétarien, au vegan, au crudivore, au marketeur de grandes surfaces, ou aux dernières tendances portées par les réseaux et médias, on ne sait plus ou se trouve la vérité….

C’est comme si se nourrir devenait un acte de foi. Un acte militant pour certains, une harmonie de vie pour d’autres, ou encore un acte mineur voire insignifiant pour les derniers.

Un jour on vous dit que boire du lait est essentiel pour la santé, puis le lendemain, on vous annonce que c’est un lobby des grandes industries qui vous divulguent un mauvais message pour vendre davantage.

Vous êtes-vous déjà arrêté au rayon nutrition de votre libraire? C’est une avalanche de titres plus accrocheurs les uns que les autres.

A côté du livre: « Arrêter les régimes » se trouvera un livre déclamant les derniers miracles du régime « Sans sucre, sans gras et sans rien ». (Les titres sont bien évidemment inventés pour ne dénoncer personne.) Vous trouverez le livre du super bodybuilder prônant l’importance des protéines animalières à côté du dernier livres de recette vegan.

La nutrition est un thème qui fait couler de l’encre et qui rapporte de l’argent cela va s’en dire… Mais comment faire pour se retrouver dans cet amas d’information plus contradictoire les unes que les autres?

On dit: « mangez bio », puis finalement avec quelques recherches, on apprend que le bio proposé par les grandes distrib’ cache ses zones d’ombre. Ce qui est annoncé sur les étiquettes ne fait état que d’une vérité partielle.

Ne croyez pas ce que l’on vous dit!

J’aurais bien envie de crier stooooop à tout ce business, arrêter de jouer avec la santé des gens!  Mais ce ne serait qu’un crie étouffé dans un brouhaha de publicité, de mensonge et de manipulation…

A cela s’ajoutent les dernières tendances largement représentées sur les réseaux sociaux qui imposent un nouveau dictât de la beauté. Nous ne voulons plus ressembler à ces mannequins maigrichonnes et anémiques. Non! Nous voulons ressembler à ces déesses du fitness, musclées et minces. Un nombre incalculable de photos avant/après circulent sur Instagram. Les personnes se sont échinées à manger des graines de chia et à faire des burpees, des squats ou je-ne-sais-quels-exercices! Il n’y a rien de mal à cela, rien de mal à bien se nourrir et à faire du sport.

Ce qui m’étonne c’est la standardisation que cela entraîne. Cette volonté de toutes vouloir se ressembler. Pourtant il serait tellement mieux de vouloir se ressemblait, soi. Si vous n’aimez pas courir n’allez pas courir parce que c’est le dernier truc à la mode. Choisissez un autre sport, un sport dans lequel vous vous épanouissez. Si vous n’aimez pas manger des porridges de graine de chia, ne le faites pas.

Faites vos propres choix… et non celui d’une autre!

Informez-vous, tentez de comprendre qu’est-ce qu’une bonne alimentation et en fonction modifier votre alimentation si cela est nécessaire.

Ne croyez pas le premier venu prétendant qu’il a les connaissances. Ne me croyez pas non plus, soyez assez suspicieuse, pour faire vos propres recherches.

La première chose étant de comprendre ce qu’il y a écrit sur les packaging de vos produits dans les grandes surfaces.

La mode des régimes « sans »

Est-ce moi ou les concepts des régimes « sans » se prolifère comme des fourmis ?

Vous savez les régimes sans gluten, sans viande, sans sucre, sans lactose, sans sel, sans féculents, sans gras, sans cuisson et  j’en passe.

Je veux dire qu’il est de plus en plus difficile de faire la part des choses : Ces régimes sont simplement une tendance ou une réelle problématique qui touche la santé des gens, l’environnement ? Jusqu’où faut-il aller dans le renoncement?

Ma maman me disait toujours : il est important de manger de tout, de façon modérée, et varier les plaisirs.

Je crois qu’il est là le secret d’une alimentation saine et équilibrée.

Alors que certains choisissent de supprimer des aliments ou même des familles d’aliments pour diverses raisons ex : la santé, la planète, la religion etc. Cela est parfaitement compréhensible. Je ne porte aucun jugement là-dessus.

Mais, je m’attarde davantage sur le phénomène grandissant que l’on rencontre sur les réseaux sociaux, les magazines, les livres. Ne sommes-nous pas plus dans une logique de retrait total des aliments, plutôt que dans leur modération?

Le pire c’est quand les industriels et magiciens du marketing vous ensorcellent. Ex : les produits sans gluten. Ils se sont propagés comme une traînée de poudre. Il y a encore quelques années, personnes ne parlait du gluten. Une amie atteinte de la maladie de cœliaque avait même du mal à trouver des produits sans gluten !

Aujourd’hui, je suis sûre que nous avons tous une personne dans notre entourage qui a arrêté de manger des produits contenant du gluten.

Encore une fois, je ne remets pas en cause ce régime. Il a une raison d’être, surtout pour les personnes atteintes de la maladie de cœliaque. Mais connaissons-nous seulement les vraies raisons qui poussent à le supprimer ? Peut-être les connaissez-vous et c’est tant mieux. Mais pour une grande majorité, j’ai la sensation que ce n’est pas le cas.

Or, à mon sens, on devrait travailler sur l’équilibre plus que sur la suppression de famille d’aliments. Rétablir les aliments dans leurs formes la plus originelle et la plus naturelle possible.  Qu’en pensez-vous ?

Revenez  à ce qui a de plus basique et de plus essentiel: La nature

La nature est en mesure de vous apporter tout ce dont vous avez besoin. Nul besoin de prendre les produits proposés par nos chères et tendre industries. Leurs produits sont faibles en nutriments, chargés de produits chimiques ou transformés.

Merci d'avoir lu cet article!

Pour aller plus loin:

  • 20 PAGES POUR PERDE DU POIDS
    comment perdre du poids sainement
  • + ARRETER LE SUCRE
    le plein d'astuces pour arrêter le sucre raffiné
  • + PLEIN DE SURPRISES
    dont 2 outils pour organiser vos semaines saines & sportives

You have Successfully Subscribed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *